La tendinite du coude

Définition

La tendinite du coude
La tendinite du coude

La tendinite du coude ou épicondylite est une maladie douloureuse du coude. On l'appelle aussi 'tennis-elbow' (ou 'coude du joueur de tennis').

 

Il s'agit d'une inflammation qui survient au voisinage d'une petite saillie osseuse de l'os du bras (humérus), juste au-dessus de l'articulation du coude sur la face externe du bras. Il arrive toutefois que d'autre région de l'avant-bras et du coude soit douloureuse.

 

Ce sont principalement les tendons lésés, situés à proximité du coude, qui sont responsables de la douleur, associés à l'épicondylite. Les tendons sont de solides bandes de tissus qui fixent les muscles à l'os.

 

Lorsqu'ils subissent une tension ou une sur-utilisation répétée, les tendons deviennent sensibles et gonflés. L'apparition de l'épicondylite est souvent liée à la façon dont les travailleurs exécutent certains gestes, tels que la préhension, la torsion, l'extension du bras, le déplacement.

 

Ces gestes peuvent devenir dangereux s'ils :

 

Anatomie

L'articulation du coude est formée de plusieurs surfaces articulaires : l'humérus, le cubitus et le radius.

 

Elle est entourée d'une capsule, de ligaments, et également de nombreux tendons. Les tendons concernés par l'épicondylite sont les tendons externes du coude appelés 'tendons épicondyliens'. Ils sont au nombre de 3 (1er tendon radial, 2ème tendon radial, tendon extenseur commun des doigts).

 

Les trois tendons s'insèrent sur l'épicondyle qui est le relief osseux situé au niveau externe du coude. Ils permettent la mobilisation, notamment en extension, du poignet et des doigts.

Squellete du coude gauche
Squellete du coude gauche

Signes clinique de la tendinite du coude

Signes clinique de la tendinite du coude
Signes clinique de la tendinite du coude

L'épicondylite peut se manifester par une grande sensibilité au toucher de la face externe du coude.

 

Cette sensibilité devient douloureuse lorsque le poignet et le coude accomplissent certains mouvements, par exemple :

 

Il n'existe aucun signe visible de rougeur ou d'enflure.

 

L'épicondylite peut se manifester de différentes façons. Certaines personnes voient leur symptôme apparaître progressivement après avoir effectué le même type de travail pendant plusieurs années; d'autres sont atteints brusquement peu de temps après avoir commencé à effectuer un nouveau travail. Il arrive parfois que les symptômes apparaissent immédiatement après un unique effort musculaire violent ou après une blessure au coude.

 

Bilan radiologique :

L'évolution sans traitement de la tendinite du coude

Il est souvent difficile de faire disparaître les symptômes d'inflammation, et ce malgré, le traitement médical et les infiltrations.

 

La seule alternative lorsque l'évolution est devenue chronique est le traitement chirurgical.

Traitement chirurgical de la tendinite du coude

Il consiste à réaliser un allongement de ces trois tendons épicondyliens.

 

En effet, les douleurs sont liées à la tension des tendons. Il faut réaliser une incision cutanée d'environ 4 cm en regard de l'épicondyle.

 

Il faut désinsérer ces tendons pour les détendre. Il s'agit d'une intervention rapide, simple pour le chirurgien.

Complications

Un épanchement sous-cutané apparaît très souvent, et peut persister pendant deux mois sans aucune inquiétude à avoir.

 

Une infection dans les suites opératoires est toujours possible, mais rare.

Hébergement

Le traitement chirurgical d'une épicondylite est réalisé en ambulatoire, c'est-à-dire que le patient reste quelques heures à la clinique.

 

Il peut donc ressortir rapidement après l'intervention avec la prescription d'antalgiques et de pansements.

 

Le coude pourra être mobilisé aussitôt.

Indisponibilité

Il est possible dans les jours suivants l'intervention de réaliser tous les gestes de la vie quotidienne.

 

Les mouvements de force ne seront pas entrepris avant deux mois.

 

La reprise des activités professionnelles est de 1 à 2 mois selon les cas et selon la profession.

Résultats

La douleur va céder au bout de deux mois, mais parfois plus selon l'ancienneté des symptômes.

 

La récupération progressive de la force musculaire demande la plupart du temps au moins deux mois.

Chirurgie de la tendinite du coude Dr Givry à Dijon (21)