La tendinite du coude

Définition

La tendinite du coude
La tendinite du coude

Également appelée épicondylite ou encore « tennis-elbow ; coude du joueur de tennis », il s’agit d’une maladie causant des douleurs au niveau du coude.

 

L’origine de ces douleurs est une inflammation des tissus proches de la saillie osseuse de l’humérus. C’est généralement au niveau de la face externe du bras que cette problématique se manifeste, mais il arrive occasionnellement que les douleurs soient situées ailleurs sur l’avant-bras ou le coude.

 

Les tendons subissant une tension trop importante ou une sollicitation continuelle se sensibilisent et gonflent. Il s’agit le plus souvent d’une conséquence de gestes répétés effectués dans le cadre du travail : préhension, torsion, extension du bras, déplacement.

 

Si en temps normal ces gestes ne posent pas de soucis, ils peuvent devenir problématiques dans certaines situations :

 

Anatomie

Lorsque l’on touche la face externe du coude, celui-ci est particulièrement sensible.

Certains mouvements transforment cette sensibilité en douleur.

 


Il n’y aucun signe visible de gonflement ou de rougeur.

Chaque personne verra les symptômes apparaître différemment.

Chez certains, ils se manifesteront de façon de plus en plus marquée après plusieurs années sur un même poste de travail. D’autres, après avoir commencé un nouveau travail, verront les symptômes apparaître brutalement et de manière prononcée. Il arrive même exceptionnellement que cela survienne après un unique effort musculaire violent ou une blessure du coude.



Le bilan radiologique permettra de confirmer le diagnostic.

La radiographie simple du coude peut mettre en évidence des calcifications à l’insertion des tendons, mais c’est surtout l’échographie qui va laisser apparaître l’inflammation ou l’épaississement des tendons.

 

Squellete du coude gauche
Squellete du coude gauche

Signes clinique de la tendinite du coude

Signes clinique de la tendinite du coude
Signes clinique de la tendinite du coude

L'épicondylite peut se manifester par une grande sensibilité au toucher de la face externe du coude.

 

Cette sensibilité devient douloureuse lorsque le poignet et le coude accomplissent certains mouvements, par exemple :

 

Il n'existe aucun signe visible de rougeur ou d'enflure.

 

L'épicondylite peut se manifester de différentes façons. Certaines personnes voient leur symptôme apparaître progressivement après avoir effectué le même type de travail pendant plusieurs années; d'autres sont atteints brusquement peu de temps après avoir commencé à effectuer un nouveau travail. Il arrive parfois que les symptômes apparaissent immédiatement après un unique effort musculaire violent ou après une blessure au coude.

 

Bilan radiologique :

L'évolution sans traitement de la tendinite du coude

La plupart du temps, il est difficile de supprimer les symptômes de l’inflammation, même en ayant recours à un traitement médical et des infiltrations.
Lorsqu’il s’agit d’une maladie chronique, la chirurgie est la seule solution efficace actuellement.

Traitement chirurgical de la tendinite du coude

Le but de l’opération est d’allonger les trois tendons pour leur permettre de se détendre. Le chirurgien va effectuer une incision cutanée d’environ 4 cm en regard de l’épicondyle. Puis il va désinsérer les tendons afin de les détendre. Cette intervention est très rapide et simple à réaliser pour le chirurgien.

Complications

Souvent, un épanchement sous-cutané apparaît, celui-ci peut persister jusqu’à deux mois sans aucune inquiétude à avoir.
Comme lors de toute acte de chirurgie, une infection peut se manifester, mais il s’agit de quelque chose d’exceptionnel.

Hébergement

S’agissant d’une opération réalisée en ambulatoire, le patient ressort quelques heures après son intervention, muni d’une prescription d’antalgiques et de pansements.
Le coude pourra être mobilisé immédiatement.

Indisponibilité

Les jours suivant l’intervention, le patient peut réaliser tous ses gestes du quotidien.
En revanche, les mouvements de force ne doivent pas avoir lieu avant 2 mois.
Concernant l’activité professionnelle, il est possible de reprendre le travail 1 à 2 mois après l’intervention. Le délai étant variable suivant la profession et le profil du patient.

Résultats

Les douleurs vont disparaître au bout de deux mois, mais chez certains patients, si leurs symptômes sont anciens, cela peut dépasser les deux mois.
La récupération de la force musculaire est progressive et nécessite dans la majorité des cas 2 mois minimum.

Chirurgie de la tendinite du coude Dr Givry à Dijon (21)