Français
Français
Anglais
Anglais

Docteur Joël MIRBEY

Tél : 03.80.30.26.03


Docteur Frédéric GIVRY

Tél : 03.80.30.99.15

Épaule douloureuse

Signes clinique de la rupture des tendons de l'épaule

041211061303.jpg
041211061303.jpg

La rupture complète est de diagnostic facile chez un patient qui souffre et se plaint de faiblesse du bras, sans limitation des mobilités passives de l'épaule (même si la mobilisation est douloureuse), mais avec une importante limitation des mobilités actives.

 

Le diagnostic de rupture partielle est plus difficile : la persistance de la douleur avec une diminution de la force en résistance peut faire évoquer une rupture partielle.

 

Lorsque votre chirurgien aura un doute quant à une rupture des tendons, il réalisera différents tests cliniques où chacun d'entre eux explore les tendons des 4 muscles de l'épaule.

Les différents tests sont les suivants :

 

 

01_050310012729.jpg
01_050310012729.jpg

La manoeuvre de Job : bras à 90° d'abduction, en rotation interne (pouce tourné vers le sol), ramené 30° en avant (dans le plan de l'omoplate), teste spécifiquement le tendon sus-épineux.

01_041211061212.jpg
01_041211061212.jpg

Le "palm-up" test : bras en antépulsion de 60°, en rotation externe (paume vers le haut), teste spécifiquement le long biceps, le tendon du long biceps et le tendon du sous-scapulaire.

01_041211061243.jpg
01_041211061243.jpg

Le test de "patte" : en rotation externe, coude à 90° de flexion, bras en abduction à 90°, teste spécifiquement le tendon du petit rond et du sous-épineux.

 

Ces ruptures de tendons peuvent être confirmées par des images radiologiques. Outre la radiographie qui montre des signes indirects, l'échographie mais surtout l'arthroscanner ou l'IRM permettra non seulement d'affirmer la rupture, mais également sa taille et sa localisation qui sera bien entendu très importante pour le traitement.