Français
Français
Anglais
Anglais

Docteur Joël MIRBEY

Tél : 03.80.30.26.03


Docteur Frédéric GIVRY

Tél : 03.80.30.99.15

SIGNES CLINIQUES

1- Les lésions ligamentaires de la cheville

Le diagnostic d’entorse de cheville est généralement facile à poser. L’articulation est immédiatement douloureuse. Une enflure apparaît dans les minutes ou heures qui suivent le traumatisme et s’ associe parfois à la constitution d’un hématome. Ce traumatisme peut également s’accompagner d’une sensation de craquement et parfois même d’insécurité immédiate (instabilité).

Le problème essentiel est de définir le niveau de gravité de l’entorse, c’est-à-dire l’étendue anatomique des différentes lésions. Il convient donc de différencier les simples étirements ligamentaires qui guérissent sans séquelles des ruptures franches qui vont poser de réels problèmes ultérieurement. Le plus souvent, il faudra avoir recours à des examens complémentaires comme échographie, radiographie standard, radiographie en position forcée,… afin d’obtenir une cartographie exacte des lésions et envisager le traitement adapté.

 

 

2- L’arthrose tibio-talienne

Les signes cliniques dépendront de l’une des trois origines principales de l’arthrose de cheville. Le motif essentiel de la consultation est la constatation d’une articulation enflée, l’existence de douleurs de plus en plus tenaces et intenses qui s’amplifient à l’effort et qui sont souvent plus marquées à la reprise d’appui après une période de repos. L’articulation est le siège de craquements et souvent de sensations d’instabilité. Une perte de souplesse progressive accompagne également les lésions les plus avancées. (Cf. figures 1 & 2)