Français
Français
Anglais
Anglais

Docteur Joël MIRBEY

Tél : 03.80.30.26.03


Docteur Frédéric GIVRY

Tél : 03.80.30.99.15

Le genou

Indisponibilité et réhabilitation

En fonction de l'activité professionnelle exercée, l'incapacité temporaire totale varie en moyenne de 6 à 12 semaines.

 

- La conduite automobile peut intervenir au terme de la 3e semaine post-opératoire.

 

- La rééducation sera conduite quotidiennement pendant les 6 premières semaines. Les techniques chirurgicales mini-invasives en réduisant les phénomènes douloureux et les processus inflammatoires cicatriciels ont abouti à une simplification des procédures de rééducation. Cette dernière s'effectuera au mieux au cabinet du kinésithérapeute.

 

Le kinésithérapeute cherchera à retrouver de façon régulière et progressive les amplitudes articulaires en flexion pour aboutir idéalement à des amplitudes complètes en 6 à 8 semaines avec pour étape intermédiaire 80° de flexion à la 3e semaine, 110° à 115° au terme du 30e jour. Des postures seront réalisées afin d'éviter la constitution d'un flexum ( incapacité de retrouver l'extension complète du genou). Massages, physio et hydrothérapie auront pour objet de diminuer les réactions inflammatoires et d'aboutir à un relâchement musculaire facilitant le gain d'amplitude. La récupération de la force musculaire et des sensations proprioceptives s'effectue le plus généralement après le premier mois post-opératoire. Le kinésithérapeute expliquera à son patient les exercices à réaliser pluri-quotidiennement, à titre personnel, pour améliorer le verrouillage actif du genou, l'aisance à la marche, la stabilité articulaire subjective. Les acquis fonctionnels suivant peuvent être considérés comme témoins d'une évolution rassurante : abandon des cannes anglaises à la 2e semaine post-opératoire, marche sans boiterie au 30e jour, obtention de 80% de la flexion à la 6e semaine post-opératoire, absence de limitation en extension au 30e jour post-opératoire, reprise de la natation au 30e jour post-opératoire, pratique de bicyclette au 45e jour post-opératoire.

 

- La reprise de l'activité sportive est le plus souvent possible au terme du 2e mois post-opératoire. Cette activité sera sélective et progressive privilégiant dans un premier temps natation, bicyclette, footing en terrain régulier et stabilisé. Les sports comportant des changements de direction brusques en appui unipodal seront débutés dès lors que le blessé aura retrouvé l'essentiel de ses sensations proprioceptives et toutes les amplitudes. La reprise de la compétition intervient en moyenne et suivant le sport pratiqué entre le 3e et le 6e mois post-opératoire. Le volume de la masse musculaire du membre opéré est d'autant plus long à récupérer que la perte pré-opératoire était importante. La vitesse de récupération dépendra directement des efforts que l'opéré produira à titre personnel par la pratique des exercices qui lui sont enseignés par le kinésithérapeute. Un genou parfaitement stable sur le plan ligamentaire mais pour lequel l'enveloppe musculaire est insuffisante sera vécu par le patient comme étant plus ou moins instable. Le gain de force et de volume musculaire s'accompagnera toujours d'une amélioration de la stabilité subjective de l'articulation opérée.